Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 octobre 2007

Kitcisakik, Pikogan, Lac-Simon

d8a098fdaf06e73aff2ed4fc009af0a3.jpg

Ces trois nom désignent des communautés anishnabe (algonquines) en Abitibi. J'ai tirées mes informations du site de la Wapikoni mobile.

Kitcisakik: Grande embouchure.

Pikogan: Tente indienne (de type tipi, merci à Steve Rankin pour cette précision).

Lac-Simon: "Mais ce nom est français" vous me direz. Pas si sur... "L'origine du nom de la communauté du lac Simon est incertaine. Certains pensent qu'il s'inspire de Simon Papaté, fils du grand chef des Outaouais à la fin du 19e siècle. D'autres croient plutôt qu'il s'agit d'une déformation du mot anishnabe " siamo ", qui désigne le canard branchu, une espèce disparue de la région." La traduction en anishnabe est simo sagigan.

Commentaires

Pikogan ne veut pas dire tente indienne mais un tipi nuance car il y a d'autre forme de tente non stéréotypé chez les anicinabe

Écrit par : Steve Rankin | jeudi, 01 novembre 2007

Bonjour,

je modifie la note tout de suite. Kitcimigwetc, je trouve ça important d'être juste et précis. Vous pourrez faire le même commentaire à la Wapikoni mobile, d'où j'ai tiré l'information. Êtes-vous un Abbittibbbiwini?

Caroline Sigouin

Écrit par : Caroline Sigouin | jeudi, 01 novembre 2007

Wikipedia:

Mots français d'origine amérindienne:

Il existe de nombreux mots français d'emprunt d'origine amérindienne. Ils ont été intégrés au lexique des langues d'Europe ─ dont le français ─ à la suite de la découverte du Nouveau Monde à la fin du XVe siècle, qui a fait découvrir en Occident de nouvelles plantes et de nouveaux animaux qu'il fallait désigner. L'espagnol ou le portugais sont les langues-vecteurs de tels termes, en vertu du traité de Tordesillas, qui a attribué au Portugal ou à l'Espagne le bénéfice des régions amérindiennes conquises. Parfois, avant de nous parvenir via le portugais ou l'espagnol, ils ont pu passer par d'autres langues, comme l'anglais. Finalement, certaines expressions sont passées directement par le français, via leurs colonies américaines.

On distinguera ces mots de ceux qui trouvent leur origine dans le monde indien.

Quelques exemples (entre parenthèses : date de la première attestation écrite dans un texte français. Le mot n'a généralement été admis au dictionnaire de l'Académie française que bien plus tard) :
Sommaire

Plantes

* acajou (1578, du tupi). Deux arbres portent ce nom, dont l'étymologie est assez confuse
* ananas (1544, du tupi-guarani (a)naná, passé par le portugais) ; on remarquera que c'est le mot utilisé aussi en hindî alors que les colonisateurs anglais ont leur pineapple
* avocat (1684, du nahuatl par l'espagnol avocado)
* caoutchouc (1736, langue du Pérou difficile à déterminer)
* cacao (1532, du nahuatl cacahuatl par l'espagnol)
* cacahuète (1801 du nahuatl tlacacahuatl par l'espagnol)
* cajou (1842, du tupi cajù); dérive d'acajou autre nom de l'anacardier, arbre dont il est le fruit
* catalpa (1771, d'une langue de Caroline via l'anglais )
* coca (1568, de l'aymara par l'espagnol)
* copal (1762, du nahuatl copalli par l'espagnol)
* chocolat (1598, du nahuatl xocolâtl, par l'espagnol)
* goyave (1835, de l'arawak guayaba par l'espagnol)
* haricot (1628, du nahuatl ayacotl)
* maïs (1568 de l'arawak mahiz, via l'espagnol)
* manioc (1555, du tupi manioch)
* nopal (1835, du nahuatl nopalli par l'espagnol)
* palétuvier (1643, altération d'appariturier lui même altération inexpliquée du tupi aparahiwa)
* papaye (1579 probablement d'une langue caribe via l'espagnol)
* patate (1582, de l'arawak batata par l'espagnol, entre autres, plusieurs formes s'étant croisées)
* pécan (de l'algonquin)
* peyotl (1880 du nahuatl via l'espagnol)
* quinquina (1653, du quichua kinakina par l'espagnol quinaquina)
* quinoa (1816, du quichua, kinoa ou kenua)
* sapote (1666, du nahuatl tzapotl via l'espagnol zapote)
* séquoia (du nom du cherokee Sequoyah inventeur de l'alphabet cherokee)
* simarouba, simaruba (1762, du caribe)
* tabac (1694 d'un mot taino tabacu via l'espagnol tabaco)
* tapioca (1651, du tupi-guarani tupy ca ou tipioca, par le portugais) ; mot identique dans plusieurs langues amérindiennes
* tonka (1816, d'une langue amérindienne )
* yucca (1568, du taïno yuca par l'espagnol)

Animaux

* agami (1664, du caribe)
* alpaga (1932 probablement de l'aymara allpaca par l'espagnol alpaca/o)
* ara (1558, du tupi arara ou du guarani araraca)
* agouti (1578, du tupi acuti ou du guarani aguti)
* cabiai (1741, du tupi capiigouare)
* cacaoui (1672, de l'algonquin)
* caïman (1588, probablement d'origine caribe par l'espagnol caymán)
* caouanne (1643, probablement d'origine caribe par l'espagnol couana)
* carcajou (1710, du micmac, Kwi'kwa'ju ou du montagnais karkaju])
* caribou (1834, du micmac kálibu, xalibú)
* coati (1558, du tupi)
* cobaye (1820, probablement du tupi sabúya par le portugais cobaya)
* condor (1663, du quichua kuntur par l'espagnol)
* cougar (1788, du tupi susuarana par le brésilien cuguacuara(h))
* guanaco(1598, du quichua huanacu par l'espagnol)
* iguane (1658, de l'arawak ou du taino)
* jabiru (1754 du tupi-guarani)
* jacamar (1760 probablement du tupi-guarani)
* jaguar (1761, du tupi jaguara ou januare)
* kamichi (1835, du caribe kamityi)
* kinkajou (1776], peut être issu du croisement du montagnais karka[ju] et de l'algonquin (langue) gwing-[waage]
* lama (1637, du quichua par l'espagnol llama)
* lamentin (1640, peut être ajout de l'article féminin la au mot galibi manati)
* margay (1765, du tupi-guarani maracaja ou mbaragaya)
* nandou (1817, du tupi-guarani par l'espagnol)
* ocelot (1640, du nahuatl ocêlôtl, qui désigne proprement le jaguar et non l'ocelot, passé par l'espagnol)
* opossum (de l'algonquin wapathemwa)
* paca (1622, du tupi pak)
* pécari (1698, du caribe begare)
* puma (1633, du quichua puma, par l'espagnol).
* sapajou,sajou (1654, du tupi)
* sarigue (1763, du tupi sarigué par le portugais sarigue(i)a)
* sconse (1904, de l'algonquin shi-gaw par l'anglais skunks )
* tamandua (1640, du tupi par le portugais)
* tamanoir (1756, du caribe tamanoa)
* tamarin (1664, probablement du tupi)
* tapir (1741, du tupi tapira)
* tatou ('1553, du tupi tat)
* toucan (1557, du tupi tucano)
* vigogne (1640, du quichua vikuña par l'espagnol vicuña)
* wapiti (1860, de l'algonquin par l'anglais)

Note : colibri semble avoir été apporté d'Europe en Amérique par les colons et non l'inverse.
Divers

* anorak (1906, emprunté à l'inuit)
* barbecue (1723, de l'arawak, par l'anglais, lui-même le tenant de l'espagnol ou directement par l'espagnol, deux formes s'étant croisées)
* boucan, boucaner, boucanier (1578, du tupi mokaém); Le sens « bruit, débauche » vient de bouc.
* cacique (1545 (de l'arawak par l'espagnol et l'italien)
* cannibale (1515, de l'arawak caniba par l'italien et le latin moderne, le tenant de l'espagnol)
* canoë, canot (1888 du taino par l'espagnol canoa)
* carbet (1614, du tupi que les colons français ont apporté aux indiens caraïbes des petites Antilles)
* curare (1758, du caribe urari par l'espagnol)
* gaúcho (1826, du quichua par l'espagnol d'Argentine)
* guano (1598, de l'aymara et du quichua wanu via l'espagnol)
* hamac (1659, du taino de Haïti par l'espagnol hamaca' et l'italien)
* igloo (1927, transcription anglaise d'un mot inuit)
* kayak (1851, emprunté à l'inuit)
* manitou (1627, de l'algonquin)
* mescaline (1934 dérivation en -ine de l'espagnol mescal emprunté au nahuatl mexcalli)
* mocassin (mot algonquin mekezen)
* ouragan (1640, du taino hurakán par l'espagnol huracán); Le mot anglais hurricane est de la même origine.
* pampa (1716 de l'aymara et du quichua via l'espagnol)
* papoose, petit enfant amérindien (de l'algonquin papoos)
* parka (1761 de l'inuit repris en 1932 par l'Anglais américain)
* pemmican (1836, de l'algonquin ( du cree pimü ?) par l'anglais )
* pirogue (1638 du caribe piraugue par l'espagnol piragua)
* poncho (1716 par l'espagnol qui l'a emprunté une langue non identifiée)
* pow-wow (probablement du nagarransett powwaw désignant le chaman)
* sachem (1784, mot algonquin)
* savane (1529, du taino de Haïti par l'espagnol çabana)
* squaw (1688, de l'algonquin par l'anglais d'Amérique)
* tipi (1928, de la langue dakota par l'anglais d'Amérique tepee)
* toboggan (1890, emprunté à l'algonquin du Canada par l'anglais d'Amérique)
* tomahawk (1707, de l'algonquin par l'anglais d'Amérique)
* totem (1833) probablement de l'algonquin par l'anglais d'Amérique)
* wigwam (1688, de l'algonquin wikiwam par l'anglais d'Amérique)

Noms de lieu

L'Amérique du Nord était peuplée de tribus amérindiennes avant l'arrivée des colons européens. Une partie des lieux naturels (cours d'eau, montagnes, etc.) furent nommés officiellement à partir des noms que leur donnaient ces tribus. Les Algonquins furent parmi les premières tribus au contact des émigrants, c'est souvent le terme de cette langue qui passa alors dans la langue des colons.

* Canada, de kanata, village en iroquoien (appellation attribuée à Jacques Cartier)
* Michigan, état des États-Unis et un lac (de l'algonquin metchagamiwi[1], la grande mer)
* Mississippi, état des États-Unis et plus grand fleuve de ce pays (de l'algonquin mitchisipiwi[1], la grande rivière)
* Missouri, plus longue rivière des États-Unis et affluent du Mississippi
* Ottawa, capitale du Canada (de l'algonquin adawe, « commercer » : c'est le nom qu'on donnait au peuple qui contrôlait le commerce sur la rivière)
* Québec, ville du Canada et nom de la province francophone du Canada (de l'algonquin kebek, la région qui entourait la ville de Québec, terme qui décrit un « passage étroit » ou un « détroit », soit le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent au cap Diamant)
* Wyoming, état des États-Unis

Notes et références

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Écrit par : Brian N | mardi, 20 avril 2010

Les commentaires sont fermés.