Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 octobre 2007

"Parmesane" : néologisme détecté!

En revenant de ma semaine de relâche, je me suis arrêtée manger à Lebel-sur-Quévillon. Au menu: "Fondue parmesane". À moins que cette fondue vienne de Parme, je pense bien qu'il s'agit là d'un néologisme (ou d'une simple faute de frappe). En effet, les noms employés comme des adjectifs ne s'accordent pas. Ce serait comme dire des tartes maisones.

dd62eb102c35fa141bd260149221c15e.jpg

samedi, 27 octobre 2007

Kitcisakik, Pikogan, Lac-Simon

d8a098fdaf06e73aff2ed4fc009af0a3.jpg

Ces trois nom désignent des communautés anishnabe (algonquines) en Abitibi. J'ai tirées mes informations du site de la Wapikoni mobile.

Kitcisakik: Grande embouchure.

Pikogan: Tente indienne (de type tipi, merci à Steve Rankin pour cette précision).

Lac-Simon: "Mais ce nom est français" vous me direz. Pas si sur... "L'origine du nom de la communauté du lac Simon est incertaine. Certains pensent qu'il s'inspire de Simon Papaté, fils du grand chef des Outaouais à la fin du 19e siècle. D'autres croient plutôt qu'il s'agit d'une déformation du mot anishnabe " siamo ", qui désigne le canard branchu, une espèce disparue de la région." La traduction en anishnabe est simo sagigan.

dimanche, 21 octobre 2007

"Craquer" la porte, un mot bien de chez nous

1a4f22b7e5917b563e2f43db972c8fe6.jpgCraquer : Ex. : "Craque don' la porte pour faire un p'tit courant d'air", "J'ai craqué la fenêtre pour faire sortir la fumée". Dans ces contextes, craquer signifie entrebailler. N'est pas utilisée ni même connue de tous les Abitibiens, et je ne sais pas si l'expression est utilisée ailleurs.

mercredi, 17 octobre 2007

Réflexion linguistique du jour: "saudade"

En fin de semaine passée, je suis allée à Lévis voir les Zapartistes et j’en ai profité pour aller marcher dans le vieux Québec. J’ai vite ressenti une étrange nostalgie en voyant ces bâtisses en pierres plusieurs fois centenaires, témoins de l’histoire de mes ancêtres, et défigurées par ces froides constructions modernes pleines de plastique… Un bien drôle de sentiment. En racontant cela à un de mes amis, je lui sors le mot saudade pour tenter de définir mon émotion, sans jamais avoir lu de définition précise de ce mot portugais. Mais je savais que le fado, style musical portugais que je connaissais, lui, transpirait la saudade, et je m’étais sentie comme en écoutant du fado. Mon ami ne connaissant pas ça, je vais voir sur Wikipédia pour lui donner une définition, et quelle surprise quand je l’ai lu! Je ne me serait pas attendu à ce qu’elle colle si bien à mon impression.

            « La saudade est un mot portugais, qui exprime une tristesse empreinte de nostalgie, quand un homme se sent dépossédé de son passé. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saudade

On y disait aussi que saudade est considéré comme le mot portugais le plus dur à traduire. Je me suis alors dit que parfois, la musique est meilleure définition que les mots...

fcb55e4fa2da47fb1d3bb327aaadb288.jpg

lundi, 15 octobre 2007

Le grenier de mes grands-parents: "de la gazette"

Dans le grenier de mes grands-parents, il y a plein de mots et d'expressions savoureuses que les nouvelles générations n'utilisent plus beaucoup, mais dont l'histoire se souviendra, car je vais les immortaliser dès aujourd'hui! 

de la gazette: du papier journal. Ex.: As-tu de la gazette pour partir le feu?

02b0967d3902062a02a9f4825577e393.jpg

dimanche, 14 octobre 2007

Éloge des mots: Les mots, La rue Kétanou

 5bff5cd8368b3d08806b8600f2c8f7b4.jpg

La Rue Kétanou

Les mots

Paroles et Musique: Florent Vintrigner   2000  "En attendant les caravanes"
© Salut O' Production / Sony

 

Approchez, approchez Mesdames et Messieurs
Car aujourd'hui grande vente aux enchères
Dans quelques instants mes deux jeunes apprentis saltimbanques
Vont vous présentationner des ... mots

{Refrain:}
Un mot pour tous, tous pour un mot
Un mot pour tous, tous pour un mot

Des gros mots pour les grossistes
Des maux de tête pour les charlatans
Des jeux de mots pour les artistes
Des mots d'amour pour les amants
Des mots à mots pour les copieurs
Des mots pour mots pour les cafteurs
Des mots savants pour les emmerdeurs
Des mobylettes pour les voleurs

Aujourd'hui grande vente aux enchères
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection

{au Refrain}

Des morues pour les poissonniers
Et des mochetés pour les pas bien beaux
Des mots perdus pour les paumés
Des mots en l'air pour les oiseaux
Des mots de passe pour les méfiants
Et des mots clés pour les prisonniers
Des mots pour rire pour les enfants
Des mots tabous pour l'taboulé

{au Refrain}

Des mots croisés pour les retraités
Et des petits mots pour les béguins
Des mots d'ordre pour les ordonnés
Des mots fléchés pour les Indiens
Des momies pour les pyramides
Des demi-mots pour les demi-portions
Des mots courants pour les rapides
Et le mot de la fin pour la chanson

"Mener du train", une expression bien de chez nous

Mener du train: faire du bruit. Ex.: "Y mène ben du train ton char! Le muffler doit être fini." Je ne puis que supposer que c'est à cause que les trains sont bruyants...

602d9c44df93fcd6c3791ac1bdfef5cb.jpg

vendredi, 12 octobre 2007

Le grenier de mes grands-parents: "sacré bottine!" et "'cré tac!"

Dans le grenier de mes grands-parents, il y a plein de mots et d'expressions savoureuses que les nouvelles générations n'utilisent plus beaucoup, mais dont l'histoire se souviendra, car je vais les immortaliser dès aujourd'hui!

Sacré Bottine! : Exclamation d'étonnement heureux désignant la personne qui a causé l'étonnement. Une forme plus forte encore existe: Sacré vieille Bottine! Je pense que Sacré ne prend pas de e car je crois que Bottine vient du surnom que l'on peut donner a un homme.

566528679ea12094b699c9e6f3f046c8.jpg

'cré tac! : Exclamation d'étonnement. Je suis pas mal certaine que 'cré vient de sacré, mais aucune idée pour le tac.

mercredi, 10 octobre 2007

Kanasuta

Le mont Kanasuta, en Abitibi, est connu pour ses pentes de ski et pour avoir donné son nom au dernier album de Richard Desjardins. Toutefois, lorsque ce dernier dit que Kanasuta signifie "lieu où l'on a enterré la hache de guerre", il s'agit probablement d'étymologie populaire, puisque selon la commission de toponymie du Québec, ça voudrait plutôt dire "on y voit trois rapides" en algonquin.

2936df95c522b711c877ccbba78f5f70.jpg

Analyse sémique

55e3e2a3e4a4e634ba9e148c025862d9.jpg Bonjour!

Voici le tableau de mon analyse sémique des noms désignant (plus particulièrement au Québec) une personne avec qui l'on vit une relation de proximité autre que filiale: Analyse sémique.doc. C'est sur ma perception de ces termes que je me suis basée.

 

11:25 Publié dans Travaux | Lien permanent | Commentaires (3)