Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 novembre 2007

Présentation de mon projet de session sur les amérindianismes

Les membres des différentes nations et communautés autochtones du Québec sont nos voisins. Alors que nous partageons un territoire, une partie de notre sang et de notre histoire, nous ne connaissons rien d’eux, de leur histoire, de leurs cultures, de leurs conditions sociales, politiques et économiques… ou si peu. Pourtant, une telle connaissance est nécessaire pour une cohabitation respectueuse et enrichissante, pour arriver à s’entendre sur les débats qui depuis trop longtemps aboutissent à un statut quo nocif pour ces peuples.

 

19ceac5816af0cd02d912f31e5f0960a.jpg

C’est dans cet esprit qu’en tant qu’étudiante de premier cycle en linguistique, je me propose de mieux faire connaître aux francophones et aux Québécois en général, l’apport linguistique qui a résulté du contact avec les autochtones : les amérindianismes.

Autour des concepts métalinguistiques déjà étudiés par d’autres que j’aurai regroupés, je souhaite explorer l’aspect historique et encyclopédique de la chose. La plupart des gens savent que la babiche est un cordon de peau crue qui sert à faire des raquettes, mais comment est-elle obtenue? Quelles nations avaient typiquement les wigwams pour habitations, et les tipis? Quelle est la signification d’un bracelet de wampum? De plus, je veux présenter les mots qui ont découlés de certains toponymes amérindiens (québécisme, par exemple), qu’on a tendance à oublier quand on pense aux amérindianismes.

68ce381524aeccaaa6b9006e7e3d1ecd.jpg

Mon travail consistera tout d’abord à colliger en un lexique, les amérindianismes actuels (définition, étymologie, etc.). Puis, je ferai une recherche socio-historique (sur la passé mais aussi le présent) et technique sur ces concepts, afin de leur bâtir un article encyclopédique. Je souhaite également agrémenter cet ouvrage d’images, photos ou illustrations, pour rendre sa consultation à des fins pédagogiques intéressante. Une seconde phase de mon projet pourrait carrément consister en son adaptation pour les jeunes, notamment en vue de le présenter dans le cadre du 400e anniversaire de la ville de Québec.

14:15 Publié dans Travaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.