Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 12 décembre 2007

Maudit Français...

Dans le cours d'aujourd'hui, sur le blogue de ma collègue Claude Côté (http://dictionn-aire-cote.monblogue.branchez-vous.com/), on a vu l'image suivante:

f46dbf773e5503a5a3fcfe15cf18e0e7.gif
Je me suis alors exclamée: "Maudit Français!", sur un ton, je vous rassure, tout ce qu'il y a de plus humoristique. Il est bon de noter qu'il s'agit également d'une expression consacrée, telle que définie dans le Dictionnaire de la langue québécoise (1997) de Léandre Bergeron: "França n.m. -Français. Maudit França - Français en général - Français fatiquant (sic) ou fendant". Je suis consciente que ce n'est pas parce qu'une expression est recensée dans un dictionnaire qu'elle est "politicaly correct", mais je pense, pour l'avoir entendu le plus souvent de Français, que cette locution a peu a peu perdu sa connotation péjorative, pour en prendre une plutôt humoristique.
 
Ça m'a ammenée à me demander s'il était souhaitable de banaliser, de rendre humoristiques toutes les expressions péjoratives ou s'il peut y avoir un effet pervers à cela dans certain cas. Je doute que les Français aient jamais été victimes de grande discrimination raciale, en tout cas au Québec. Mais avec des termes comme nègre, kawish, squaw, pédé, tapette, mon p'tit juif, etc., est-il mieux de les banir ou de leur faire prendre une autre connotation? Personnellement, je trouve nègre extrêmement euphonique et son étymon veut simplement dire "noir", l'auteur-compositeur-interprète Renaud a une superbe chanson contre l'homophobie intitulé Petit Pédé, etc. Vite comme ça, je dirais que si le moment est venu et que l'opération est effectuée avec doigté et sensibilité, une banalisation de ces expressions est très bien. Les mots ont le pouvoir qu'on leur donne collectivement.
 
Et qu'en est-il des expressions péjoratives sexistes? Comment banaliser des termes comme plotte, salope, etc. sans que ça ne consiste à les appliquer à n'importe quelle femme? Est-ce que dans ce cas, ce n'est pas plutôt le sens négatif du terme qui se répand plutôt que ne se dilue?

 

Commentaires

Pour ma part, l'expression "plan de nègre" (prononcez nèg) est savoureuse...

Écrit par : Chantal | jeudi, 13 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.