Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 décembre 2007

Sur la linéarité du signe linguistique...

Le signe linguistique, tel que défini par Saussure, est linéaire. C'est-à-dire que les sons que nous produisons lorsque nous parlons, se suivent les uns après les autres. Cela peu sembler simple, mais ça amène un phénomène intéressant: il faut découper cette chaîne de sons de façon à la segmenter en mots, de façon, donc, à en trouver le sens.

Quand le découpage de l'hymne national soviétique est effectucté d'une manière, disons, peu conventionnelle, par un francophone, ça donne ce résultat:

Les commentaires sont fermés.