Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 octobre 2008

Expressions diverses entendues au Saguenay-Lac-Saint-Jean

J'avais déjà entendu des gens prononcer "orteuille" pour "orteil", "teurde" pour "torde", mais j'ai entendu pour la première fois au Saguenay "j't'a veuille" ou même "chuis ça veuille" pour "je suis à la veille".

Aussi, dernièrement, une collègue à moi a dit un mot que je ne connaissais pas : "Ennimant". Pour dire que quelque chose met de la vie, est stimulant, égayant, intéressant, animant...

Ex.: "Ouin... c'est pas ben ben ennimant ce travail."

Finalement, une amie qui me parlait de sa famille m'a interloquée lorsqu'elle a dit qu'elle avait un "parrain cochon"... puis une "marraine cochonne"! Je me disais en moi-même " ça se peut pas qu'a m'parle du caractère lubrique d'son parrain pis sa marraine avec tant de désinvolture..." Je lui demandai donc des explications. Il s'agissait en fait du conjoint de sa véritable marraine, et de la conjointe de son véritable parrain. "Cochon" serait donc équivalent à "par alliance" dans cette expression. Fiou!

pig_lady.jpg

"Mal sale", une expression bien de chez nous

Dans ma famille, quand quelqu'un se pète la marboulette d'aplomb (se fait un bonne blessure par accident, notamment à la tête), ou encore, se pète la gueule solide, on dit qu'il se la pète "mal sale". Avez-vous déjà entendu cette expression?

ist2_5990320-injured.jpg