Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 15 mars 2010

Le déclin de l'écriture manuscrite

Décidément, il semble être à la mode de confronter l’ancien et le moderne. Dans cet article du Devoir, il est question du déclin de l’écriture manuscrite au profit de l’écriture tapuscrite. Sur un fond plutôt émotif et anecdotique, l’article manque de ligne directrice (on mélange écriture manuscrite et écriture manuscrite cursive, on passe de la falsification des textes à la graphologie, etc.) mais reste intéressant notamment pour une chose : entrevoir le rapport qu’entretiennent les gens (l’auteur, les personnes cités et celles qui ont laissé des commentaires) avec l’écriture. De plus, on y parle non seulement de la production de l’écriture manuscrite, mais également de la reconnaissance de celle-ci, et ça, ça ouvre la porte à une réflexion digne d’intérêt.

18:58 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

l'écriture manuscrite peut ouvrir un nouveau chemin en liant son apprentissage à la création

Écrit par : AHUNON | vendredi, 01 mars 2013

Les commentaires sont fermés.