Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 25 avril 2009

Navigation internet et handicaps

Naviguer sur internet quand on a un handicap peut être extrêmement difficile. Comment faire en effet pour accéder au contenu d’une page web si on est incapable d'utiliser une souris, un clavier, ou si on est aveugle ? Les solutions ne courent pas les rues (les compagnies privées s’intéressant très peu à ce public empêché, et les organismes à but non lucratif ou gouvernementaux ayant besoin d’argent, et  donc d’une volonté politique, pour en développer). Et même quand les solutions existent, les sites internet ne sont souvent pas conformes aux normes permettant à ces outils d’accéder adéquatement au contenu (voir les normes du XHTMLmea culpa, mon éditeur de blog, Haut et Fort, n’est pas conforme).

Comble de l’absurdité, je suis tombée aujourd’hui sur le site d’une compagnie qui distribue gratuitement un logiciel de navigation adapté aux internautes ayant divers types de handicaps. Ce site-là ne respectait même pas les normes du XHTML ! Voici le site du navigateur en question : eSSENTIAL Accessibility.

Logo de eSSENTIAL Accessibility

Du positif, mais surtout du négatif :

Le logiciel est disponible en français, mais pas la documentation.

La version gratuite ne lit que les sites internet ayant adhéré au programme eSSENTIAL Accessibility (et ils sont peu nombreux). Ce programme ne certifie en rien que le site est pleinement accessible aux personnes handicapées. Il s’agit simplement d’ajouter le logo d’eSSENTIAL Accessibility avec un lien vers leur site. En fait, cette compagnie semble se soucier plus des achats en ligne des personnes handicapées que de ces personnes elles-mêmes : « With the knowledge that disabled Americans spend $700 billion a year, Essential Accessibility provides software so that people with disabilities can access web content and even make purchases. » - Tiré du site Shop.org

Si les outils inclus dans ce logiciel m’apparaissent, du peu que je les ai testés, de piètre qualité, le logiciel permet néanmoins d’intégrer plusieurs autres programmes de meilleure qualité (comme des systèmes de reconnaissance vocale), et il est compatible avec plusieurs périphériques externes (souris-radar, joysticks, etc.)

Fait intéressant, il est également possible de configurer une webcam ordinaire pour qu’elle agisse comme une souris, selon les gestes que nous faisons devant elle. Résultats médiocres de mon côté, mais c'est amusant d'essayer. En fait, ça m’a fait penser au poisson d'avril du navigateur Opera, qui prétendait dévoiler une version d’essai d'un navigateur facial ! Allez voir ça, ça en vaut le coup : http://labs.opera.com/news/2009/04/01/.

18:35 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

mardi, 21 avril 2009

Les voix de synthèse françaises sur la Toile

Vous cherchez sur internet des voix de synthèse françaises pour faire parler votre ordinateur ? Vous allez en trouver… Mais vous allez aussi tomber sur de drôles de commentaires à propos de celles-ci, comme :

« Si tu veux faire comme un ganre d’hélicoptère avec les voix en Français, écrit edfdfdfdfdfdfdfdfddfdfdfdfddfdfdfdfdfdfdfddfdfdfdfdfd[…] » - Par Alexandre, sur le forum de Comment ça marche ?
P.S. : Je trouve que ça sonne plus comme un moteur qui part pas, moi…

« En retournant dans le panneau de configuration de la voix, vous avez deux nouvelles voix, celles de Pierre et de Virginie que vous pouvez tester. La diction n’est pas fameuse et l'accent plutôt canadien. » - Par Jean-Paul Figer, sur Le PC simple
P.S. : Il n’a vraisemblablement jamais entendu de franco-canadien ! Ces voix sont très européennes ! Non mais… c’est pas parce qu’une voix sonne canne qu’elle est canadienne. Ça suffit les préjugés.

« On dirait un robot Belge flamand qui apprend à prononcer le français, en roulant les R en prime » - Par ADB, sur Le Blog Personnel d'Arnaud de Bonald
P.S. : Sans commentaire…

Image d'un haut-parleur

Mais on trouve aussi des choses très intéressantes, comme ce démonstrateur de voix de synthèse d’AT&T : http://www.research.att.com/~ttsweb/tts/demo.php Ici, la qualité de la voix canadienne est relativement impressionnante ! Malheureusement, ce n’est pas gratuit…

12:12 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

samedi, 21 février 2009

Atlas des langues en danger

L'UNESCO a récemment mis en ligne un Atlas interactif des langues du monde qui sont en danger. Il est possible de le consulter en cliquant ici. Pour avoir un bref aperçu de ce qui ressort des données de l'Atlas, vous pouvez également lire le reportage Mettre sa langue dans sa poche, de Radio-Canada. En gros, on y apprend que "La moitié des 6 700 langues parlées aujourd'hui sont en danger de disparition d'ici la fin du siècle." Plusieurs langues autochtones du Québec figurent parmi cette liste. Pour Koïchiro Matsuura, directeur général de l'UNESCO:

"La disparition d'une langue aboutit à la disparition de nombreuses formes de patrimoine culturel immatériel, en particulier du précieux héritage que constituent les traditions et les expressions orales - des poèmes et légendes jusqu'aux proverbes et aux plaisanteries - de la communauté qui la parlait."

GlobeMap.jpg

14:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 16 février 2009

Tué pour avoir roulé ses "r"

Il semble bien que tous les prétextes soient bons pour tuer quelqu'un...
Voici un extrait de la p. 5 de La Frontière du 11 février 2009:
rtit.jpg

22:36 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

mardi, 27 janvier 2009

Études linguistiques sur des rats

Les rats seraient capables de distinguer des langues...

vmpomjyo.jpg

C'est du moins ce que rapporte Radio-Canada dans cette nouvelle :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Santeeducation/nouve...

Plus de détails sont disponibles (en anglais) sur le site de l'American Psychological Association :

http://www.apa.org/releases/speech.html

12:52 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 10 décembre 2008

Bilan 2008 par la lexicologie

Je viens tout juste de tomber sur un article interessant paru sur Voir.ca : L'année lexicale, par Nicolas Dickner.

logo_voir.gif

Le sujet : comment faire le bilan de l'année par la lexicologie.

Le principe : en observant les palmarès annuels de mots des différents dictionnaires (eh oui, je l'apprends moi aussi, les dictionnaires ont des palmarès). Les mots les plus populaires de l'année, c'est parlant!

Un exemple : "Le New Oxford American Dictionary a aussi annoncé son grand vainqueur 2008: le mot hypermiling (hyperkilométrer), qui décrit l'ensemble des pratiques permettant d'optimiser la consommation de carburant d'une voiture."

Je vous invite à aller lire le reste de l'article pour en savoir plus...

20:26 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)