Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 février 2010

Mieux comprendre les fondements historiques de la loi 101

Je viens de tomber sur ce très bon article du Devoir qui explique tout le contexte social et historique qui a mené à la création de la Charte de la langue française, aussi appelée loi 101. Je vous en parle parce que, comme le dit justement l’article : « Ceux qui n'ont pas connu le Montréal d'il y a cinquante ans peuvent difficilement mesurer le chemin parcouru. » Il est vrai que pour la jeune Abitibienne qui étudie au Saguenay que je suis, l’importance de la loi 101 ne me saute pas aux yeux.

Je vous invite à aller lire le texte, c’est un très bon résumé. Vous pouvez également consulter le site de l’Office québécois de la langue française pour en savoir plus.

dimanche, 22 novembre 2009

La langue dans le vent

« Parce qu’une langue est semblable au vent, elle poursuit sa fin mêlée de toutes les saveurs du monde et meurt vidée d’elle-même jusqu’à son renouvellement. »

Hafid Aggoune

Photo - Alexie Pomerleau

lundi, 05 octobre 2009

Acquisition du langage

Monsieur Baronian, je ne veux pas vous faire peur, mais votre fils est déjà rendu à l’étape « semantics »…

Bande dessinée sur l'acquisition du langage

 

lundi, 29 juin 2009

Grammaire proverbiale

« Il ne faut jamais échanger un présent parfait pour un futur incertain. »

- Boucar Diouf

Photo de Boucar Diouf

Photo : Nicolas Daneau

vendredi, 13 février 2009

Un poème signé Clayton Valli

Un de mes collègues fait partie d'une chorale qui "chante" en langue des signes. Il me parlait des chansons qu'ils apprenaient, et ce qui m'a surprise, c'est qu'il s'agissait de chansons françaises ou anglaises traduites en langue des signes... mais je me suis dit "peut-on traduire de la poésie, et qu'est-ce que la poésie en langue des signes, qu'est-ce qu'une rime, etc?"

J'ai donc fait une petite recherche, et je suis tombée sur les travaux de Clayton Valli (1951-2003), lui-même sourd, poète et linguiste. Sur Dawn Sign Press, j'ai trouvé un résumé des principes de bases qu'il observe dans la poésie des signes.

La rime n'est bien évidemment pas la correspondance de deux sons en un endroit spécifique de la chaîne parlée, mais bien la correspondance d'occurrences d'un des aspects qui composent le signe : posture de la main, mouvement de celle-ci, orientation de la paume, et même le non manuel (équivalent du non verbal) qui accompagne les signes (expression faciale, mouvement du corps, etc.)

Le rythme est quant à lui créé par des motifs réguliers dans la succession des mouvements et des pauses qui constituent les signes.

Ces deux concepts étant établis, on peut alors parler de vers, de strophes, de mètres... Faits également intéressants, tout comme en poésie orale, la poésie signée peut faire preuve de créativité lexicale, inventer des mots (c'est donc qu'il existe une morphologie), la métaphore est utilisée, etc. Bref, les langues des signes sont des langues à part entière et on le voit bien à travers leurs poésies.

En voici finalement un exemple, en langue des signes américaine. C'est un vidéo présentant Clayton Valli signant le poème Dandelions :

 

dimanche, 08 février 2009

Une écrivaine parle du français à l'école

Je ne remercierai jamais assez ma collègue Catherine Leblanc pour m'avoir fait découvrir ce vidéo. Certes, je ne suis plus à convaincre, je sais à quel point la langue est vivante et en évolution, je sais qu'elle est un outil de communication, et un matériau d'art, mais cette écrivaine, Marie Desplechin, l'exprime si bien! De plus, elle sort de l'abstrait en expliquant comment la langue devrait être enseignée à l'école.

 

dimanche, 14 octobre 2007

Éloge des mots: Les mots, La rue Kétanou

 5bff5cd8368b3d08806b8600f2c8f7b4.jpg

La Rue Kétanou

Les mots

Paroles et Musique: Florent Vintrigner   2000  "En attendant les caravanes"
© Salut O' Production / Sony

 

Approchez, approchez Mesdames et Messieurs
Car aujourd'hui grande vente aux enchères
Dans quelques instants mes deux jeunes apprentis saltimbanques
Vont vous présentationner des ... mots

{Refrain:}
Un mot pour tous, tous pour un mot
Un mot pour tous, tous pour un mot

Des gros mots pour les grossistes
Des maux de tête pour les charlatans
Des jeux de mots pour les artistes
Des mots d'amour pour les amants
Des mots à mots pour les copieurs
Des mots pour mots pour les cafteurs
Des mots savants pour les emmerdeurs
Des mobylettes pour les voleurs

Aujourd'hui grande vente aux enchères
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection

{au Refrain}

Des morues pour les poissonniers
Et des mochetés pour les pas bien beaux
Des mots perdus pour les paumés
Des mots en l'air pour les oiseaux
Des mots de passe pour les méfiants
Et des mots clés pour les prisonniers
Des mots pour rire pour les enfants
Des mots tabous pour l'taboulé

{au Refrain}

Des mots croisés pour les retraités
Et des petits mots pour les béguins
Des mots d'ordre pour les ordonnés
Des mots fléchés pour les Indiens
Des momies pour les pyramides
Des demi-mots pour les demi-portions
Des mots courants pour les rapides
Et le mot de la fin pour la chanson