Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 octobre 2007

Kitcisakik, Pikogan, Lac-Simon

d8a098fdaf06e73aff2ed4fc009af0a3.jpg

Ces trois nom désignent des communautés anishnabe (algonquines) en Abitibi. J'ai tirées mes informations du site de la Wapikoni mobile.

Kitcisakik: Grande embouchure.

Pikogan: Tente indienne (de type tipi, merci à Steve Rankin pour cette précision).

Lac-Simon: "Mais ce nom est français" vous me direz. Pas si sur... "L'origine du nom de la communauté du lac Simon est incertaine. Certains pensent qu'il s'inspire de Simon Papaté, fils du grand chef des Outaouais à la fin du 19e siècle. D'autres croient plutôt qu'il s'agit d'une déformation du mot anishnabe " siamo ", qui désigne le canard branchu, une espèce disparue de la région." La traduction en anishnabe est simo sagigan.

mercredi, 10 octobre 2007

Kanasuta

Le mont Kanasuta, en Abitibi, est connu pour ses pentes de ski et pour avoir donné son nom au dernier album de Richard Desjardins. Toutefois, lorsque ce dernier dit que Kanasuta signifie "lieu où l'on a enterré la hache de guerre", il s'agit probablement d'étymologie populaire, puisque selon la commission de toponymie du Québec, ça voudrait plutôt dire "on y voit trois rapides" en algonquin.

2936df95c522b711c877ccbba78f5f70.jpg

lundi, 17 septembre 2007

Osisko et Harricana

Osisko

Le lac Osisko est situé au centre-ville de Rouyn-Noranda. Son nom sur la plupart des cartes est Tremoy. Mais personne depuis que la ville existe ne l'appelle comme ça. Osisko viendrait soit du montagnais-innu (selon la commission de toponymie du Québec) ou de l'algonquin (selon un autre document de cette même commission...) et signifie: rat musqué.

c86347bba19932d62e87e424cf204e5c.jpg1fbd4a3d1ccc84bc40afc2d9650ff060.jpg

 

 

 

 

 

Harricana

La rivière Harricana, dans le coin d'Amos, tire son nom de l'algonquin Nanikana, qui voudrait dire: la voie principale ou longue route, selon la ville d'Amos; ou rivière à biscuit, selon la commission de toponymie du Québec. C'est effectivement une très grande rivière permettant le voyage en canot... non sans quelques portages, tout de même! Quant aux biscuits... aucune idée!

6f547fad91656a86d1f178c44de75557.png

samedi, 15 septembre 2007

Abitibi et Témiscamingue

Abitibi

De l'algonquin abbittibbi: là où les eaux se séparent, le sommet des terres.

En effet, l'Abitibi est traversée par une ligne de partage des eaux. Tous les cours d'eaux au nord de cette ligne (qui est en fait une chaîne de collines) se déversent dans la Baie d'Hudson, et ceux au sud, dans le fleuve St-Laurent.

Donc quand Richard Desjardins dit que ça veut dire "Là ousque la sphalte arrête"... et ben c'est une blague! ha ha!

 

Témiscamingue

De l'algonquin Temikami : eaux profondes.

On retrouve justement au Témiscamingue, un très grand lac appelé "Lac Témiscamingue".

b1bbcbf6cae7ed43114ab45010e48f8c.jpg